La vente d'alcool aux mineurs est interdite. Il en est de même concernant les offres à titre gratuit de boissons alcoolisées dans les débits de boissons et les commerces ou lieux publics. Nous sommes en droit de demander à l'acheteur de faire la preuve de sa majorité en montrant sa carte d'identité.

La personne qui vend des boissons alcooliques à des mineurs ou offre ces boissons à titre gratuit à des mineurs, dans les débits de boissons et tous commerces ou lieux publics s'expose à une peine de 7 500 euros d'amende (article L. 3353-3 du Code de la santé publique). Cette amende est portée à 15 000 euros en cas de récidive dans les 5 ans.